Commmotions cérébrales

ski_crash

Alors… Tu t’es cogné la tête!

La commotion cérébrale est une blessure au cerveau.

La commotion cérébrale est une condition médicale sérieuse, c’est un changement dans la chimie des cellules du cerveau.

Le changement de la chimie affecte les fonctions du cerveau.

getty_rm_photo_of_illustration_of_a_concussion

Le cerveau prend au minimum 8 jours pour guérir d’une commotion, si aucun dommage n’est permanent.

La commotion cérébrale peut cause des dommages permanents si elle n’est pas traitée de façon appropriée.

Après une commotion, les symptômes existants peuvent empirer, la personne a un seuil réduit de résistance aux blessures et elle est susceptible d’avoir des dommages plus importants au cerveau.

Même les blessures bénignes au cerveau peuvent causer des dommages irréversibles.

618_348_ski-jumper-recreates-the-agony-of-defeat

La blessure au cerveau est la plus grande cause de décès et d’incapacité pour les moins de 45 ans surpassant le cancer, la maladie cardiaque, le diabète et toutes les autres causes.

cracked

Ce qu’il faut surveiller

  • la personne apparaît hébétée, stupéfiée ou confuse
  • peut répondre aux questions lentement ou en articulant mal
  • Ia personne peut se plaindre de maux de tête et/ou de nausées
  • se déplace maladroitement ou perd l’équilibre
  • vision double ou troublée
  • sensibilité à la lumière ou au bruit
  • la personne a le sentiment d’être lente ou « dans la brume »
  • incapable de se concentrer ou de se souvenir de la date, de l’heure ou du lieu

Quoi faire ?

La personne doit être gardée sous observation pendant au moins 2 heures.

lightmanblogconcussion

Un médecin devrait être contacté si un des symptômes suivants apparaît ou persiste:

  • trouble du sommeil,
  • problèmes de mémoire,
  • changements de la vision,
  • dépression,
  • fatigue,
  • changement d’humeur,
  • changements de personnalité,
  • irritabilité
  • changements de comportement
  • hypersensibilité au bruit ou à la lumière,
  • bourdonnement dans les oreilles,

Il n’y a pas d’échelle de classification de la gravité des commotions cérébrales. Chaque blessure doit être considérée comme étant sérieuse.

  • La personne devrait recevoir l’attention médicale professionnelle d’un médecin
  • Ne pas laisser la personne seule – la garder sous observation est essentiel pour évaluer s’il y a détérioration.
  • La personne ne doit pas retourner à ses activités tant que les symptômes ne sont pas tous disparus
  • Le retour aux activités devrait être supervisé par un médecin et être graduel.

DANS LE DOUTE, CESSEZ TOUTES ACTIVITÉS!

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS :

BRAINTRUST Canada

1-888-762-3233

braintrustcanada.com / prolectyourhead.com